conseil pour les créatives

Je ne suis pas organisée ! (4 conseils pour créatives)

C’est un fait, je ne suis pas organisée!

Ceux qui me connaissent bien le savent, je suis une des personnes les plus mal organisées du monde.

Je suis carrément un ovni dans ma famille puisque de mères en filles, les femmes de ma lignée sont très ordonnées voire même maniaques (si si maman!).

On me dit souvent que je suis bordélique, mais c’est faux, je ne suis pas bordélique, nooooon, je suis CREATIVE, ce qui n’est pas DU TOUT la même chose !!! D’ailleurs avec les années, j’ai échafaudé une vraie théorie là-dessus , et je me ferai un plaisir de te la livrer et je promets que ce n’est pas QUE de la mauvaise foi…

Mais ce n’est pas le propos du jour, parlons plutôt de ce qu’il faut mettre en place pour arriver à déjouer les pièges de notre trop grande créativité et faire fleurir notre business!!!

 

Et crois le ou non petit lecteur, les problèmes d’organisation ne sont pas une fatalité!!!!

Hé hé, me voilà sur le point de te livrer mes secrets pour lutter efficacement contre la « désorganisationite chronique » (hé ouais je vous entends déjà ricaner Sab et K 😉  ).

Alors, si tu es une pro du retro-planning, de l’optimisation du temps et que même quand tu rêves la nuit, tout est bien rangé dans un tableau Excel, tu peux passer ton chemin, ou alors tu peux rester pour pleurer rigoler un peu !!!

Attention article fleuve!

Voilà donc quelques conseils simples pour commencer en douceur:

 

1) Il faut voir la réalité en face et passer à l’action

Tu verras c’est le premier pas qui coûte!!!

Admets  le, OUI tu es désordonnée et si dans la vie personnelle cela ne pose pas de problème (parce que chacun se gère bien comme il veux), côté professionnel c’est un frein majeur, surtout quand on est son propre patron.

Donc, sachant cela, il faut tout de suite trouver des solutions, pas la peine de se voiler la face…

Imagines un peu : « Ouiiiiiii Monsieur le banquier je suis en retard, mais je vous assure que ce n’est pas de ma faute, c’est celle de ma machine à laver ! Vous comprenez, la date de notre RDV était écrite sur un petit papier bien rangé  dans la poche arrière de mon jeans et… » Ouais…on est d’accord, ça le fait pas !

Alors quand je me suis lancée dans l’aventure de l’entrepreneuriat, j’ai acheté un AGENDA! (WAOU shocking !)

Ne rigoles pas, c’était un VRAI changement !!! Non parce que moi, depuis la fin de la fac je me la jouais genre rebelle « Naaaaan, mais j’ai plus besoin d’un « planificateur/contrôleur » de vie, tu vois ! ». En mode Born to be wild quoi !!! Sauf qu’au bout d’un moment ce n’est plus possible, j’oubliais tout, tout le temps.

Cela parait peut être infime comme décision, mais pour une désorganisée comme moi c’était beaucoup. Et sans trop de surprise et bien ça a marché !!

Et je ne me suis pas m’arrêter là (oui je sais, je suis une dingue !), j’ai aussi utilisé l’agenda de mon merveilleux Smartphone pour me créer des alarmes, et planifier mes RDV.  Tout ça bien sûr, synchronisé avec mon PC pour ne plus rien oublier !!

Et comme il faut bien l’avouer, je continue à trouver ça quand même un peu  méga chiant ennuyeux j’en ai profité pour  écrire dedans des mantras de motivation, des jolis souvenirs, j’y fais des dessins et autres petites surprises qui en l’ouvrant me motivent et me donnent le sourire chaque jour.

Ben oui, c’est bien d’être organisée mais avec le sourire c’est mieux !

 

 

2) Un atelier ou un bureau bien rangé  = une tête préparée à travailler

Il faut faire place nette!

Bon alors, là aussi, j’ai longtemps fait ma rebelle face à cet état de fait, mais il a bien fallu que  je rende les armes:  quand on veut être au clair dans sa tête, ranger son lieu de travail est une nécessité !

Je sais, je sais petit lecteur, tu pleures de rage et tu te roules par terre d’horreur devant cette terrible réalité, c’est nul, mais encore une fois ça marche!!!

Parfois, un atelier en cahot total peut être révélateur d’un esprit embrouillé… J’en ai fait l’expérience crois moi…

Fais un peu le ménage, organises et simplifies tes rangements, rends l’espace plus fonctionnel, et tu vas vite voir le résultat:

Cela facilite la vie + Tu gagnes en temps et en efficacité + Tu y vois plus clair en créant un environnement propice à la création

                                                         = BONHEUR ET HARMONIE   ^^

Je ne te dis pas le plaisir que je prends quand je suis en phase de production, que mes machines tournent à plein régime, qu’il y a des tissus et des bouts de fils partout…MOUAHAHAH AH AH (oui, j’ai un double maléfique qui rit avec une voix de grotte !)

 

 

3) Pour travailler efficacement il faut bien se connaître

N’aillons pas peur des mots, la vraie révolution dans ma quête d’une meilleure organisation, c’est la connaissance de moi-même!

Tu me crois repartis dans un trip mystique… Meuh nooon !!!

N’as-tu jamais remarqué que certains jours tu es plus efficace, plus créative que d’autres ?

Et oui c’est ça la clef ! TU N’ES PAS UN ROBOT!!!! (j’te jure!)

C’est parfaitement logique, nous avons tous notre propre rythme biologique et chacun a besoin de conditions spécifiques pour être au top. Faut-il encore les connaître…

J’ai remarqué cela très tôt sans trop savoir quoi en faire. Et puis un jour j’ai décidé de noter mes observations en vrac dans un de mes petits carnets magiques. Je ne pensais pas avoir là une révélation, que dis-je une épiphanie !!!! (Sens de la mesure, toujours^^).

Par exemple pour moi, le lundi est le jour où je fais le plus naturellement les tâches les plus ingrates et rébarbatives (compta, paperasse en tout genre).

Le mardi est la journée où je suis toujours la plus créative.

C’est bizarre hein ?Mais bon quand j’y penses, là aussi ça s’explique. Si je n’ai pas trop fait la fête le week-end (ahem), je suis reposée et disposée à attaquer la semaine avec de bonnes intensions, du coup je commence par ce qui m’embête le plus, comme ça, hop c’est réglé. Et le mardi, boostée par l’idée légère de savoir  toutes les tâches ennuyeuses envolées, mon esprit est bien au clair pour créer.

Épatant non?

Le but est donc de repérer son propre rythme et ensuite de l’adapter à sa manière de travailler!

Bon ça, c’est dans l’idéal, ça ne marche pas toujours mais c’est un schéma qui, une fois connu,  n’est pas trop difficile à mettre en œuvre.

 

4) Faire de ses défauts des qualités

Si il existait un championnat pour élire le meilleur procrastinateur je crois bien que je serais sur le podium !!!

Ben ouais c’est comme ça, que veux tu, j’ai toujours eu milles choses plus intéressantes à faire avant de me mettre à plancher sur mon interro trimestrielle de maths (exemple au hasard!!)… Ra la la je me revois à minuit entrer dans la chambre de mes parents, les cheveux en bataille et l’œil fou, en leur disant que je n’allais jamais y arriver!!!!

Ah ah ah tu m’étonnes, et tu sais quoi?? Ben je n’y arrivais pas!!!!

Et franchement cette mauvaise habitude ne m’a jamais vraiment quitté, je crois que c’est mon mode de fonctionnement.  Même si aujourd’hui j’ai muri (ouiiii bon un peu),c’est encore là, lattant! Chez moi l’appel de la glande ou de toute autre chose plus attrayante que le TRAVAIL est tellement tentant!!!

Mais c’est vraiment un horrible défaut qui peut te mettre dans des situations affreuses et qui peut aussi mettre en péril une entreprise. Et j’aime tellement mon travail que je ne risquerai pour rien au monde de le faire chuter à cause de ce vilain défaut.

Alors qu’est ce que j’ai fait?

Et bien j’ai pratiqué la technique de la parade en essayant d’en faire un atout, tout simplement (ah oui parce que je suis AUSSI la reine de la mauvaise fois il faut le savoir!!!)

J’ai tout bien mis à plat et je me  suis rendu compte qu’avec toutes ces années de procrastination j’avais acquis de nombreuses compétences:

                                    – je sais travailler dans l’urgence (et cela peut s’avérer utile pour répondre à une commande de dernière minute)

                                    – j’ai une capacité de concentration très rapide et durable

                                    – je résiste très bien à la pression

Sachant cela, j’essaye d’organiser mon travail de façon à recréer des conditions de dernière minute, mais qui en fait n’en sont pas…

Tu dois te dire « elle est vraiment tordue cette fille! ».

Oui mais non, en fait, je fais croire à mon cerveau qu’il n’a pas le choix que de travailler MAINTENANT, comme ça je ne me laisse pas aller vers le côté obscur de la force…

Par exemple, j’ai une petite fille de trois ans, et si tu as des enfants tu sais que parfois ce n’est pas du gâteau de concilier l’envie de passer du temps avec eux tout en travaillant à faire décoller son entreprise.

Pour passer plus de temps avec elle j’ai décidé de ne pas la mettre à l’école le mercredi, mais je ne peux pas me permettre de ne pas travailler toute une journée durant. Donc, la veille je me prépare une tâche à accomplir qui peut être réalisé en 2/3h et dès qu’elle part à la sieste je file dans mon atelier pour travailler (merci ma fille d’être une marmotte, je t’aime!!!!) .

Ainsi j’optimise ce temps de travail très cours et je suis efficace!!

 

Ce n’est qu’un exemple, bien sûr,  mais je crois vraiment que si on regarde bien nos défauts, certains peuvent tout à fait être mis à notre avantage!!

 

Et si tout comme moi tu es adepte de la procrastination je t’encourage vivement à lire cet article (clique sur l’image):

why procrastinators procrastinate

Et à regarder cette vidéo TED:

 

Désolée tout est en anglais, mais grâce à ça j’ai compris bien des choses sur mes comportements et ça m’aide beaucoup au quotidien!

 

C’est un vaste sujet tout à fait passionnant (vu la tartine que je viens de pondre) !!!!

Pour terminer je mets en vrac les autres petits trucs qui m’aident à être plus cadrée  et qui me boostent pour améliorer mon travail:

 

-Ne pas hésiter à aller chercher des conseils sur des blogs de pro et surtout échanger et partager avec toutes les créatives qui m’entourent et qui sont une  véritable mine d’or de conseils.

– Avoir toujours un petit carnet dans mon sac pour prendre des notes afin de ne plus éparpiller les post-it.

– Toujours mettre une deadline (une date buttoir quoi) pour mes projet en cours (procrastination, tu te rappelles?)

– Acheter de jolies étiquettes et de beaux stickers pour une organisation ludique.

– Faire des listes, à ce sujet as-tu lu le fantastique article de Eléonore bridge (c’est du hight level là!!!)

– Écrire ses objectifs et les avoir toujours  sous les yeux.

 

 

Soyons clair, cela ne change pas ma nature, mais tous ces efforts m’aident à contourner ces légers handicaps.

Et toi alors, souffres-tu de « désorganisationite chronique », ou tu es une organisée naturelle?

Dis moi tout et surtout partages tes astuces, je prends toutes les bonnes idées!!!

Bisettes

 

(extra bisettes pour ceux et celles qui ont tenu jusqu’au bout de cet article!!!!!)

 

 

 

Categories: Ma vie d'entrepreneure

4 comments

  • Laurette Flechette

    AH AH AH ! Pourquoi suis-je en train de lire un article sur l’art de s »organiser alors que je suis censée bosser sur les 1000 dossiers entassés (étalées outrageusement) sur mon bureau… J’ai adoré ton article bien que clairement après 9 ans de vie professionnelle à mon actif, je sais maintenant que je suis incapable de tenir la distance… Je me met des dizaines de bonnes résolutions et PAF je retombe dans mes travers à la première surcharge ! Une horreur ! En tout cas bravo d’arriver à tenir la distance ! Je reste convaincue que faire ce que tu aimes est aussi un véritable moteur à ton amélioration continue (Put… je parle comme mes profs… )

    Tu m’as fais mourir de rire en tout cas ! Merci ! Bisettes !

    • admin

      Ah ah ah!!! c’est moi qui rigole maintenant en t’imaginant avec ta montagne de dossier!!!! XD
      J’essaye tant bien que mal de tenir la distance mais c’est sûr que cela ne marche pas à tous les coups…
      En tout cas tu as bien raison, la passion est un moteur suffisant pour essayer de se surpasser et aussi prendre du recul parfois! J’aime voir tout ça avec philosophie et humour. trop de sérieux et de rigueur c’est bien ennuyeux non?? (mauvaiiiiise foiiiiii hé hé)
      bisettes à toi aussi belle Laurette

  • Amygurumy

    Ton article est super (j’aime bien l’humour que tu y as mis !)

    Je suis aussi une créative avec une tendance à procrastiner … Ton article m’a donné une nouvelle dose de motivation ! (MERCI!). Pour ma part je me suis lancé dernièrement dans des challenges pour me motiver. J’essai de participer au Défis de 52 semaines pour créer (et sauf une semaine j’ai réussi à m’y tenir depuis le début de cette année) et les Défis du Chat.

    Plus récemment on m’a parlé d’une application smartphone pour aider à la productivité (on peut y avoir accès sur l’ordinateur pour les moins technophiles). Il s’agit de Habitica. On prend la vie comme un jeu et les tâches du quotidien (ou d’autres plus exceptionnelles) deviennent des missions à accomplir. Il y est repris le système de liste dont tu parlais.

    Bref je me retrouve bien dans ton article. Je pense être dans le bon esprit en ce moment. J’espère ne pas le perdre !

    • admin

      Super!!!!! Ah ben si je t’ai donné le sourire et en plus de la motivation c’est génial!!!! merci à toi de venir me le dire, tu ensoleille ma journée :)
      Je ne connais pas cette application Habitica mais je vais foncer voir ça, je suis preneuse de tout ce qui peut m’aider! Souvent je garde quelques idées que je peux ressortir quand je sens que ma motivation baisse un peu 😉
      Tu as raison, se donner des objectif et des deadline est super important, moi aussi je viens de m’inscrire à un défi « défi DIY », ainsi cela m’aide à créer et à ne pas rester dans ma zone de confort trop longtemps!
      Bonne continuation et bon courage!
      Belle journée à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *